à l'écoute de la maternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Naissance de Lazare

Aller en bas 
AuteurMessage
madidine
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 431
Age : 38
Localisation : Mantes la Ville (78)
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Naissance de Lazare   Jeu 17 Sep 2009 - 10:12

Bon, il m'aura fallu plus de 2 mois pour finir de l'écrire, vous en avez la primeur!!

Bon, je m'y met!!
Voilà déjà 11 jours que mon poussin est né!!

Par où commencer??
Ce 8 juillet, me voilà donc arrivée au terme de cette grossesse, mais en ce petit matin, je n'en sais encore rien. Mon homme se demande s'il doit se rendre au bureau ou travailler à la maison, je lui conseille d'y aller, car pour le grand frère, j'avais accélérer la marche une fois mon homme parti!! Bref, Sébastien part, et je reste soucieuse.. Cela fait 3 jours que j'ai dépassé le terme théorique, je suis un peu anxieuse, car si je dois me rendre à la maternité si problème, j'ai peur d'être très mal accueillie, entre AAD raté, terme dépassé, RDV du 9e mois loupé (volontairement), strepto B, etc.
Quand je pense que j'avais peur que tu arrive trop tôt, notamment pendant que ton Papa était en Espagne, au mois de juin, j'ai prié très fort et t'ai beaucoup parlé pour que tu restes encore au chaud...Et voilà que maintenant je me fais du soucis car tu n'es pas encore là!
J'appelle donc ma chère Béatrice pour qu'elle vienne nous voir aujourd'hui, elle décide de passer dans la soirée. Dimanche (le 5, jour du terme), elle m'avait dit que tout était prêt, col effacé, souple, bébé bas, bassin prêt (merci Cathy!!), mais rien depuis, à peine qq contractions fonctionnelles...)

... Tu as maintenant plus de deux mois, je viens de te donner ta tétée du matin, tu nous fais de belles nuit de plus de 5 heures à présent... mais revenons à ta naissance!
En ce 8 juillet, mon inquiétude grandit. Je me demande ce qui ne va pas et reste angoissée par cette naissance. Mes placards sont vides, et oui, je ne t'attendais pas si tard!! Je me décide donc à cuisiner pour que tes grands frères aient de quoi manger, et au cas où Béatrice passe la soirée avec nous. Je m'affaire, du pain, un gâteau au chocolat pour le goûter, puis des tartes à la tomate, et enfin, un clafoutis à la framboise! Nous gouttons, et Béatrice arrive enfin. Je suis déterminée, je veux que ça avance, j'ai bien eu quelques contractions mais rien de régulier, rien qui me dise que tu es sur le point d'arriver.
Béatrice s'occupe donc de moi, pendant que tes 4 grands frères jouent gentiment en bas. Elle me pose un monitoring et me propose de me poser dans le col des comprimés de prostaglandine qui sont censés déclencher le travail. Et puis elle me pose des aiguilles d'acupuncture, en commençant par les plus douloureuses, celles que l'on met dans les petits doigts de pied... à chaque aiguille, je ressent cette décharge qui me dit qu'elle est efficace. Et nous attendons... le temps passe, mais je n'en ai aucune conscience, et les contractions arrivent, doucement, le monitoring l'atteste, par précaution et pour être sûre, Béatrice me pose un autre comprimé. Au bout de quoi, une heure? Béatrice m'enlève les aiguilles, le monito. Et décide de partir, pensant avoir à revenir dans la nuit. Pendant notre brève conversation au moment de son départ, je commence à me sentir toute chose, j'ai soudain très chaud, des sueurs, je bous à l'intérieur. Et Béatrice me laisse donc ainsi.
La soirée ne fait que commencer, Sébastien rentre du travail, nous nous mettons à table, et là, tout s'installe. Les contractions arrivent, je dévore mon dîner, j'ai un grand appétit. Mais je commence soudain à avoir froid et les contractions se rapprochent et s'intensifient. Je décide alors d'aller prendre un bain qui calmera ou confirmera ce début de travail. Il doit être environ 21h, Sébastien couche les enfants, sauf notre petit dernier (en date) qui a un peu peur, me voyant avoir mal, dans un bain. Son papa le réconforte, et à 21h30 nous décidons de demander à Béatrice de revenir.
Je suis toujours dans mon bain que je ne cesse ce réchauffer en laissant couler une eau bouillante. Après une heure environ d'attente et de contractions toujours plus rapprochées et douloureuses, Béatrice est là. Je l'accueille en pleine contraction. Elle me dit alors: 'Tu vois, ça marche l'acupuncture", et moi, en panne de vocabulaire dans ce moment de douleur de lui répondre, ironique: "non, c'est de la m**de!!". Béatrice vérifie une première fois que le bébé va bien avec le dopler, son petit train de coeur file toujours à fière allure. Pfff, j'accueille contraction après contraction, Béatrice regarde où j'en suis, épatée tout de même par l'efficacité de son intervention (elle me dira après coup que la prostaglandine n'y était pour rien car elle a retrouvé les comprimés quasi intacts près de mon col après la naissance, donc tout cela était uniquement le fruit de l'acupuncture). En pleine contraction, je suis (seulement) à 3cm, donc 4 après! Je suis un peu déçue, vue la douleur j'espérais un peu plus. Voyant certainement cela, elle me donne 10 granules de Gelsemium (homéopathie), un décontractant (on le donne pour le trac des exams!!). Je suis toujours dans mon bain, que je laisse maintenant refroidir car je commence à avoir à nouveau chaud. Béatrice m'arrose cependant afin que je ne prenne pas froid. Après, je ne sais pas 10, peut-être 20 ou 30 (je n'ai plus aucune conscience du temps), elle vérifie l'avancée du travail, et là, très surprise, elle ne trouve plus mon col, je suis à dilatation complète... Dès que cela se fait ressentir, je peux pousser pour te faire sortir. C'est comme je veux, je peux continuer dans le bain, où aller dans la chambre préparée pour cela: pendant que tout cela avançait, Béatrice avait calfeutré le canapé et le sol d'alèses, avait demandé à Sébastien de tamiser la lumière. Nous avions alors opté pour la lueur des bougies, dans la salle de bain, puis dans la chambre, bref, tout était prêt.
Ne me sentant pas du tout de te faire venir dans la baignoire (j'ai un peu peur du sang dans l'eau... qui ferait croire à une marre de sang), je me traîne tant bien que mal, entre deux contractions, et avec l'aide de Sébastien et Béatrice dans la chambre. Je m'agenouille devant le canapé, sur le petit matelas que j'avais préparé pour ne pas avoir mal aux genoux! Et bien, je suis prête, si je pousse, je te fais venir! Et l'envie de pousser ne se fait pas attendre, chaque contraction est maintenant plus violente. J'ai soudain envie de vomir tellement tout est fort dans mon ventre (j'élimine alors le trop plein du dîner), et je pousse, et tu chemine, et je pousse... Ma poche des eaux est toujours intacte (ouf, donc aucun risque pour toi avec ce fichu strepto B), elle fini pas éclater, comme un ballon, à la lisière de ma vulve. Et je pousse, tu es bientôt là. A cet instant précis, je finalise le deuil de cette dernière grossesse, de cette 5e grossesse, je comprends, à travers cette douleur intense que je suis arrivée à mes limites, j'ai tellement mal que je me sevre seule et définitivement de toute envie de grossesse. Je suis fatiguée, j'ai été très fatiguée par cette grossesse, je n'en peux plus!
Je puise dans mes dernières ressources, et dans une dernière poussée, dans un grondement de tonnerre, je te donne la vie!!
Mon ange, tu as ton cordon d'une longueur impressionnante, qui fait plusieurs tours autour de ton coup et de tes bras. Béatrice m'aide à démêler le tout, tu prends enfin ton premier souffle!! Mon bébé, je cherche au détour de ton anatomie... tu es un petit garçon, un petit Lazare!! Notre 5e enfant, notre 5e fils!! Je te prends contre mon sein, toi qui le cherche déjà, avec ce petit nez, le même que celui de ton grand frère Louis...
Tout contre moi, nous nous installons tant bien que mal sur le canapé afin que Béatrice vérifie que tout va bien et pour la délivrance. Mais quelle délivrance? Béatrice trouve au bout de ton long cordon et déjà sorti ton placenta!! Tout a été expulsé en même temps!! Le cordon peut donc être clampé puis coupé, ça y est, tu es un petit être indépendant de mon corps, mais à présent dépendant de mes seins (tu tétera goulûment pendant l'heure et demi qui suivra ta naissance!!). Contrôle de mon anatomie, petit bonhomme, tu n'as fait aucun dégât, mais c'est un fait, tu est bien moins gros que tes frères, Béatrice dit au moins d'un kilo, ce qui se confirmera, environ 3kg500 sur la balance de cuisine le lendemain matin...(il faut dire que ton grand frère César a culminé à plus de 4kg600!!!). Je te serre contre moi, petit être fragile, tu es enfin né!! Tiens, au fait, quelle heure est-il? 23h37!! Tu es donc né aux environ de 23h35. Ouah, tout cela est allé vite, j'ai commencé le travail aux environs de 18h30 et tu es là, à peine 5 heures après!! Je comprends mieux la violence de mon ressenti!!
Béatrice et Sébastien me laissent seule avec toi, le temps d'aller faire la paperasse autour d'un café, partagé avec Oumar, le mari de Béatrice qui attendant jusque là dans la voiture, fidèle compagnon toujours aux côtés de Béatrice, sa source de bien-être.
Je m'inquiète un peu de mes pertes de sang (la sage-femme à l'hôpital m'avait fait peur avec ses craintes d'hémorragie sur un utérus fainéant après 5 grossesses), Béatrice contrôle, tout est normal, elle m'avait déjà donné un premier sucre imprégné de cyntocinon, j'ai le droit à un 2e!!
Béatrice est sur le départ, nous avons ramassé toutes les alèses souillées, qui n'ont pas suffit à éviter les dégâts, la moquette a eu droit à une belle tache de sang (par grave, on changera la dalle!!).
Après quelques heures, nous te langeons et t'habillions mon petit Lazare, je prends une bonne douche et nous installons tous les trois dans notre lit. Nous tentons une troisième fois de réveiller tes grands frères qui vont venir un par un t'admirer, chacun plus grand frère que l'autre... Mais nous sommes au milieu de la nuit, vous en profiterez demain!! Une nouvelle fois, j'ai accouché en pleine nuit, quel confort par rapport aux grands, aucune inquiétude, peur qu'ils n'entendent mes cris de douleur. Ils se sont couchés avec une maman toute ronde et se sont levés le lendemain avec un petit frère!

Voilà, mon bébé, le récit de ton arrivée, et aujourd'hui, le 17 septembre, tu as bien grandit, tu es tout rond et est au moins aussi gros que tes frères au même âge (tu portes déjà du 6 mois). Tu es magnifique, très souriant, très éveillé, mais très calme. Je t'aime mon petit Lazare.


Et quelques photos:

Dans les dernières heures avant la sortie:




Le 9 juillet, à 01:49, à à peine 2 heures




Le 15 juillet, il tète goulument




La photo du faire-part avec ses frères




Un beau sourire du fond de son hamac




Dans le petit sarouel que je lui ai tricoté




Et les deux dernières, comparaison dans une culotte que j'ai cousu la veille de sa naissance, entre le 20 juillet, la culotte était trop grande et le 11 septembre, trop petite!! Histoire de vous montrer comment il a bien poussé!!


_________________
Amandine, heureuse Maman de
Gaston, 9 ans,
Louis, 7 ans 1/2,
César, 6 ans, aad aux Pays-Bas,
Arsène, 3 ans, aad avec Béatrice
Lazare, né le 08/07/09, aad avec Béatrice


Je vous conseille www.lilinappy.com et maman relais de www.couche-nature.fr pour le 78
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
annem
grand bavard
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 1480
Localisation : aunay sous auneau (28)
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Naissance de Lazare   Jeu 17 Sep 2009 - 12:03

merci pour ce joli récit, amandine ! on sent à quel point ça a été intense pour toi, et il est bello comme tout ce petit d'homme !
et bravo pour le courage d'avoir été jusqu'au 5e... ce que tu dis sur l'auto-sevrage de l'envie de grossesse, je pense que tu n'es pas la seule à l'avoir ressenti et c'est très bien décrit dans ton texte. je te souhaite que la vie te soit douce au milieu de tous tes hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
severine
mini bavard
mini bavard


Nombre de messages : 57
Age : 45
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Naissance de Lazare   Sam 19 Sep 2009 - 1:28

Quel beau récit!
A la lecture j'avais l'impression de le vivre en même temps, surtout le passage sur l'aiguille dans le petit doigt, c'est vrai qu'elle fait mal celle là!
Et pareil, le 5ème sera le dernier, pendant la grossesse déjà je savais que l'envie ne reviendrait plus.
En tout cas, c'est une très jolie fratrie, ils sont tous aussi beaux et qu'est ce qu'ils font épanouis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chichimi
graine de bavard
graine de bavard


Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: Naissance de Lazare   Dim 20 Sep 2009 - 16:48

bonjour,

wahou merci pour ce beau récit, c'est très important pour moi de vous lire toutes et de vivre un morceau de votre histoire, pour pouvoir imaginer la mienne.
Bon j'avoue qu'en te lisant ma peur de la douleur ne s'est pas atténué pale loin de là , mais bon j'ai encore du temp devant moi!

il est tout mignon ton petit lazare et alors cette culotte, comment dire, est elle trop mignonne, moi qui suis une couch'maniac drunken

Félicitation
ophélie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissa
mini bavard
mini bavard


Nombre de messages : 53
Age : 35
Localisation : Elancourt
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Naissance de Lazare   Dim 20 Sep 2009 - 22:36

Superbe récit!
Ca fait déjà bien quinze jours que je veux me mettre au miens pour tout me rappeler....mais le temps court.
Mais je vais m'y mettre aussi et je le partagerai!
Belle vie à vous 7! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
carelle
mini bavard
mini bavard
avatar

Nombre de messages : 94
Age : 36
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Naissance de Lazare   Dim 4 Oct 2009 - 21:54

Ca faisait bien longtemps que je n'étais pas passée ici, mais je ne suis pas déçue d'être venue ce soir !
Ton beau récit m'a mit la larme à l'oeil, émue, et rappelé bien des souvenirs....

Bravo pour ce bel accouchement, et profite bien de tous tes hommes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bea
accro
accro
avatar

Nombre de messages : 2062
Age : 58
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Naissance de Lazare   Sam 26 Déc 2009 - 16:36

Enfin je reprend le fil étiré de la cnversation ici.
Quelle joie de voir Lazare et sa constellation de frères.
Merci pour ce beau récit, cette intime et terrible expérience qui devient belle à la lumière de ta plume.
Je vois Jos ici qui marche incrédule devant son passage de jeune femme à mère et qui traîne ses peurs comme des boulets.
Un être humanimal est complexe et se lit dans son futur qu'il traite comme son passé.
J'aime une phrase d'un homme éminent:
"N'oublie pas ton futur"
n'oublie pas l'enfant à venir, celui qui est concu, attendu et dont la grossesse vue comme une oeuvre d'amour parait fardeau passé.....voilà coment je m'aide en entendant et voyant une situation qui me semblait perdue devenir plus belle que je ne pouvais l'imaginer.
Ce père est merveilleux, que des mots de courage à la future mère rebelle et rétive...j'y vais ça se dénoue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naissance de Lazare   

Revenir en haut Aller en bas
 
Naissance de Lazare
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La gare Saint-Lazare rénovée, se met au goût du jour pour acceullir les normands...!!!
» LAZARE PONTICELLI
» Reviendu
» Bonnes adresses de friperies sur Paris
» Petite trouvaille Hello kitty...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mieux Naître :: Accouchements :: Accouchement à domicile-
Sauter vers: