à l'écoute de la maternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 est-ce que je pourrais y retourner ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Manu
grand bavard
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 1017
Localisation : Le Perche ornais
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: est-ce que je pourrais y retourner ?   Lun 23 Oct 2006 - 0:12

Hier je suis allée dans une maternité pour laisser des infos sur Peau à Peau et le portage. Un accueil chaleureux, une petite structure. Oui mais, je me sentais assez mal. Je n'ai jamais accouché dans cette maternité pourtant proche de chez moi mais......trop de souvenirs.
Mon séjour si mal vécu pour la naissance de Noam, l'accompagnement de mon accouchement qui n'était plus le mien mais la mission d'une équipe, une prise en mains de choc ! Et puis la naissance de Yaël très douce et respectueuse dans l'accompagnement des sages-femmes mais violente pour mon corps, ma tête. Terrible.
Alors hier, je me retrouvais dans une structure qui me ramenait à mes douleurs, différentes mais présentes. Ma douleur de m'être fait voler mon accouchement, d'avoir été dépossédée de mes droits, d'avoir eu ma confiance mise à mal, de m'être sentie comme une lionne en cage (malheureusement muette) à qui on prenait son bébé la première nuit, à qui on disait tout et n'importe quoi. Ma douleur d'avoir accompagné avec Karim, Yaël vers le pays des anges. Pour son accueil, tout était irréprochable d'un point de vue technique. Tout était réglé comme sur du papier musique. Nous avions d'autres choses à vivre, pas le droit cette fois-ci de nous faire voler ces instants. J'ai pas les mots pour décrire les émotions vécues au cours de ces instants, ce sont mes tripes qui les vivent encore, ma tête, nos têtes.

Alors comment je pourrais retourner dans une maternité pour y mettre un bébé au monde ? Comment je pourrais être sereine, autant que l'on puisse l'être dans ces moments, pour me laisser aller ? Comment le pourrais-je alors que la première fois je me suis sentie méprisée, meurtie et que la deuxième fois nous avons dû accueillir un bébé sans vie ? Comment dépasser ces émotions le moment venu de m'être (je laisse ce lapsus.....surement révélateur de plein de choses...) au monde un bébé ?


Le moment venu,
Est-ce-que j'aurais la force d'accoucher en maternité ?
Est-ce-que j'aurais la force d'accoucher à la maison ?


J'avais besoin de vous confier tout ceci, même si c'est confus, peut-être désordonné et déraisonné. Ca tourne dans ma tête depuis hier, je dépose mes pensées ici, à vous qui aurez bien voulu les lire. En espérant que les choses s'éclaircissent petit à petit. Même si j'ai l'impression d'avoir déjà cheminé, j'ai encore de la route à parcourir....

Bises à vous

A bientôt

_________________
Manuella,
maman de Noam, tour à tour fermier ou pirate, né le 21 mars 2003, de Yaël, petit ange né et envolé le 10 février 2006, et de Salomé pipelette à bouclettes née le 17 août 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: est-ce que je pourrais y retourner ?   Lun 23 Oct 2006 - 5:18

chère Manu, oui tu pourrais si tu le devais. Parceque, comme dit Elie Wiesel: "on s"habitue à tout, surtout au pire".
Désormais ton état de conscience sur la naissance ne te permet plus de t'y rendre benoitement.
Et accoucher , oui tu en auras la force, décuplée de toutes celles restées en toi. Je ne sais pas pourquoi mais je constante que les épreuves sont comme des buches que l'on brulera plus tard, si on souhaite en faire une flamme.
Je te souhaite surtout un accouchement physiologique, parceque ça c'est de la vie en plus.
Je t'embrase
Revenir en haut Aller en bas
annem
grand bavard
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 1480
Localisation : aunay sous auneau (28)
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: est-ce que je pourrais y retourner ?   Lun 23 Oct 2006 - 12:19

bien sûr que tu pourras si tu le dois, manu. et tu n'en seras que plus forte et plus riche de tout le vécu qui sera derrière toi, de toute cette conscience du mal fait et à ne plus faire, tout à la joie de vivre enfin quelque chose de positif dans un endroit qui t'auras tant déçu auparavant. le corps et l'esprit ont leurs maux et leurs mystères. on a parfois besoin de les expliquer et de mettre des mots dessus, on a parfois besoin de les vivre et de les sentir, on a surtout besoin d'avoir foi et de les laisser mûrir pour les (ac)cueillir au bon moment. la plupart du temps un fruit parvient à matûrité, parfois après des mois de lutte. il lutte tant que l'arbre vit. et tu vis manu, tout ton questionnement,tout ton cheminement intérieur en est la preuve. ton expérience est douloureuse au delà des mots/maux et le mystère qu'elle recouvre n'est tout simplement pas encore assez mûr pour que tu en cueilles les fruits. laisse la vie te guider sur le chemin qui est le tien, elle te montrera ce dont tu es capable le moment venu. l'être humain est fait ainsi, plein de ressources, d'inattendus et de questionnements. c'est là qu'est sa force et sa fragilité, et c'est ce qui fait qu'on est vivant.

annem ^_^/

ps : si tu en as l'occasion, écoute une chanson de balavoine qui s'appelle "les oiseaux", je pense qu'elle te parlera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missladybird
bavard
bavard


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: est-ce que je pourrais y retourner ?   Lun 23 Oct 2006 - 12:27

Au moment de poster je vois que Annem a répondu bien mieux que ce que j'aurais pu faire moi même en disant exactement ce que je prense Wink

je relève aussi :
Citation :
Désormais ton état de conscience sur la naissance ne te permet plus de t'y rendre benoitement.
L'experience, même douloureuse, c'est bien plus fort que tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cécile
grand bavard
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 1256
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: est-ce que je pourrais y retourner ?   Lun 23 Oct 2006 - 15:07

je répondrais la même chose... bien sûr que tu le pourras, peut être avec une sacrée dose d'angoisse mais tu y arriveras.
qu'est ce qui pousse les femmes à avoir des enfants? à donner la vie malgré le risque énorme qui pèse sur cette aventure?
je ne sais pas, mais je crois que la source en est la même que celle qui permet de continuer à avancer dans les épreuves... une source de vie et d'amour au fond de nous qui fait que oui, tu peux porter et mettre au monde un autre enfant... à part que tu seras plus exigente sur les conditions et donc mieux respectée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
grand bavard
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 1017
Localisation : Le Perche ornais
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: Re: est-ce que je pourrais y retourner ?   Lun 23 Oct 2006 - 21:07

Merci les filles pour votre soutien...... sunny

Je ne pourrais surement plus aller benoitement à la maternité, ni me laisser manipuler par le personnel. Mon désir profond c'est d'accueillir un prochain loulou à la maison, entourée de personnes choisies et chéries (si si !!!) mais je dois rester honnête pour dire que je traîne encore derrière moi certaines angoisses qui ne m'appartiennent d'ailleurs pas toutes (j'en ai laissées sur ma route mais il m'en reste dans ma besace). Je continue à travailler sur moi pour m'accepter comme je suis avec mes choix, mes idées afin de vivre le mieux possible, à l'aise dans mes baskets. C'est du boulot
Evidemment, l'accouchement à la maison n'est pas une fin en soi. Il me faudra, de plus, envisager devoir me rendre à la maternité malgré ce choix, au cas où.....au cas où plein de choses.
Je ne suis pas encore enceinte (fais ch...) mais j'ai besoin de poursuivre ce questionnement pour être au clair avec moi-même. J'aimerais pouvoir vivre les choses comme je le souhaite en répondant aussi aux exigences de ma future grossesse - si j'ai des triplés par exemple lol! ou si Béatrice part au ski. Je ne voudrais pas avoir de regret mais assumer pleinenement mon choix, quel qu'il soit. Si c'est d'accoucher à la maternité (ça n'est pas mon penchant malgré tout), l'assumer et le vivre pleinement sans regrets ; si c'est accoucher à la maison, ne pas avaler un semi-remorque de Tranxen (c'est ça l'orthographe ????? scratch )pour rester zen (enfin tout autant que l'on puisse l'être évidemment.....avant la phase où on se dit que là, c'est sûr, il ne sortira jamais, jamais, jamais).

Voilà, je suis en plein cheminement pour m'assumer pleinement avec mes choix........ c'est du boulot !!!

Annem, je connais bien la chanson de Balavoine. Je crois qu'effectivement je suis en train de me mettre "debout".

Merci à vous toutes !!!

Je pense que je viendrai de temps en temps vous livrer mon carnet de route....

A bientôt

_________________
Manuella,
maman de Noam, tour à tour fermier ou pirate, né le 21 mars 2003, de Yaël, petit ange né et envolé le 10 février 2006, et de Salomé pipelette à bouclettes née le 17 août 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: est-ce que je pourrais y retourner ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
est-ce que je pourrais y retourner ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retourner au boulot...
» Pour les enfants d'Haïti...
» Le deuil du statut de travailleur autonome
» j'ai mal à la tête :-(
» Quand bébé se retourne ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mieux Naître :: Accouchements :: Accouchement en structure-
Sauter vers: