à l'écoute de la maternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 épisotomie en structure

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

lors de votre accouchement avez-vous eu:
une épisio?
57%
 57% [ 12 ]
une grande déchirure?
5%
 5% [ 1 ]
une petite déchirure?
10%
 10% [ 2 ]
rien du tout?
28%
 28% [ 6 ]
Total des votes : 21
 

AuteurMessage
Cécile
grand bavard
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 1256
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: épisotomie en structure   Jeu 8 Mar 2007 - 17:22

allez zou encore un sondage, je suis la super spécialiste!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madidine
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 431
Age : 38
Localisation : Mantes la Ville (78)
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Jeu 8 Mar 2007 - 18:02

Alors là, il faut que je vote 2 fois, une grande déchirure pour le premier, mais pas d'épisio, la mater n'en faisait pas trop de peur de trop endommager le périnée (comme quoi les jurassiens ne sont pas tous des ploucs lol! )
Et une petite pour le deuxième...

_________________
Amandine, heureuse Maman de
Gaston, 9 ans,
Louis, 7 ans 1/2,
César, 6 ans, aad aux Pays-Bas,
Arsène, 3 ans, aad avec Béatrice
Lazare, né le 08/07/09, aad avec Béatrice


Je vous conseille www.lilinappy.com et maman relais de www.couche-nature.fr pour le 78
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
annem
grand bavard
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 1480
Localisation : aunay sous auneau (28)
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Ven 9 Mar 2007 - 0:48

épisio, 5 points, dont un a lâché quelques jours après l'accouchement, mais je ne l'ai pas su. ça faisait mal, c'est tout.
j'ai mis 3 mois à m'en remettre et à pouvoir m'asseoir autrement qu'avec un coussin sous les fesses...si j'avais su...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bea
accro
accro
avatar

Nombre de messages : 2062
Age : 58
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Sam 10 Mar 2007 - 3:45

Moi j'ai mis le pied sur la main de ma sage-femme quand elle a posé la main sur le sacro saint ciseau.
le ciseau a fait gling-gling (genre couteau sur carrelage), et elle a dit oh, il est tombé!
Et j'ai dit rHÄÄÄÄ? ou un truc aproximatif, où pouvait se sous titrer-pas-touche-bas-lespattes-pas-coupe)
Et j'ai poussé de toutes mes forces en me demandant qui me tenait le clitoris avec un sécateur!!! Et jamais aucune femme ne m'avait rien dit. On appelle ça l'omerta, la loi du silence? mais à l'époque, je vous rappelle mes rides (naturelles, sans crème, juste les ans, et na) les épisio étaient systématiques.
Ma fille est vielle, elle a 23 ans!!!
LOL!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chacha
bavard
bavard
avatar

Nombre de messages : 189
Age : 41
Localisation : Yvelines 78
Date d'inscription : 12/05/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Sam 10 Mar 2007 - 10:47

une episio de 3 points juste parce que " le perinée commençait à souffrir" pfffffffff
les points trop serrés, une infirmière a été obligé de m'en enlever un tellement j'avais mal !!!
affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
grand bavard
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 1017
Localisation : Le Perche ornais
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Sam 10 Mar 2007 - 13:14

perso mon épisio m'a paru être régie par la loi du : primipare ? couic-couic !. Je ne sais pas si c'était nécessaire car à part être désagréable et conne, cette sage-femme ne disait rien.
Je ne sais plus combien de points mais j'avais la sensation d'un truc qui partais de l'entrée de mon vagin à mon anus (mais a priori ce n'était pas le cas). Je me souviens aussi, en plus d'avoir douillé à ne pas pouvoir m'asseoir pendant 3 jours, que l'infirmière a dit le mercredi "ha ! on aurait dû enlever les fils hier, ils commencent à rentrer dans la chair" affraid + zone méga sensible pendant au moins 4 mois (et je me demande si c'est pas 6....... Mon cerveau a voulu gommer ces "doux" moments)

_________________
Manuella,
maman de Noam, tour à tour fermier ou pirate, né le 21 mars 2003, de Yaël, petit ange né et envolé le 10 février 2006, et de Salomé pipelette à bouclettes née le 17 août 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Dim 11 Mar 2007 - 20:37

Maman d'un magnifique garçon de 6 ans. J'ai subi une épisiotomie très belle (entendez très grande) lors de mon accouchement. J'ai eu le plaisir très dissimulé d'avoir les forceps. J'ai oublié le nombre de points ; mais assez pour choquer les différentes sage-femmes qui m'ont ausculté après ce joli travail de docteur es boucherie. Catherine (sage-femme libérale) est venue à la maison pour m'enlever les fils 6 jours après : quelle libération précoce !
Béatrice (sage-femme exceptionnelle et amie) m'a aidé un an après à assouplir ma cicatrice et à rendre à mon périné toute sa souplesse et son potentiel au plaisir : MERCI.
N.B. : ma cicatrice est mon baromètre à contrariétés![img]
Revenir en haut Aller en bas
Cécile
grand bavard
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 1256
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Dim 11 Mar 2007 - 20:54

c'est étrange quand même, si on regarde le sondage à domicile...même si on est pas nombreuses, le résultat fait rêver....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sade
membre régulier
membre régulier
avatar

Nombre de messages : 680
Age : 39
Localisation : st arnoult en yvelines
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Lun 12 Mar 2007 - 0:56

Pour mon ainée à la clinique, une épisio de taille raisonnable évidemment puisque visiblement c'était systématique chez eux.

Je me souviens du "claque" que ça a fait quand il a coupé sans même jamais me prévenir de ce qu'il allait faire.

Alors que je me plaignais de douleurs quand il me recousait (la péri ne faisait quasiment plus effet), il m'a rétorqué sèchement de me taire et d'être coopérante car je perdais beaucoup de sang et que je faisais une hémorragie ! petit coup de panique ! hyper rassurant le boucher !

C'est sur qu'après m'être fait "délivrer" manuellement (sensation hyper agréable au passage affraid ) et m'être fait trancher le périnée, c'était plutôt normale que je perde autant de sang !

l'aime pas, l'aime pas, l'aime pas, ce vilain boucher !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bea
accro
accro
avatar

Nombre de messages : 2062
Age : 58
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Lun 12 Mar 2007 - 1:26

Merci A. de ton témoignage. Et bienvenue parmi nous.
Je t'embrasse moizodod et demainsn j'essaye le masque au chocolat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathalie
mini bavard
mini bavard


Nombre de messages : 65
Age : 42
Localisation : Versailles (78)
Date d'inscription : 27/02/2007

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Lun 12 Mar 2007 - 11:20

Quand j'ai vu le gynéco prendre ses ciseaux j'ai dit "Nooooooooon je veux pas d'épisio"

"Je sais ce que je fais Madame" et scrouich! vas-y que je te coupe... Je croyais pourtant en tant que patiente avoir voix au chapitre? Ben non apparemment.

"Scrouich", c'est le bruit que mon mari présent à côté de mo a entendu, et dont il m'a confié qu'il l'entendait encore qui revenait le hanter dans chacun de nos moments d'intimité, des mois après. No

Je hais cette cicatrice, parce qu'elle n'était pas utile. Si elle avait sauvé mon bébé parce qu'il avait besoin de sortir rapidos, je l'aurais aimée, mais là, elle vient juste me rappeler qu'on m'a volé une part de moi...

Un accouchement à la maison plus tard, avec un périnée intact, ça va mieux et je compte bien réitérer cette fois ci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cécile
grand bavard
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 1256
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Lun 12 Mar 2007 - 11:27

scrouitch scrouitch scrouitch..moi aussi pour le premier...
le pire c'est que cela choque aussi les maris: le mien se sent mal rien que d'en parler!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Mer 14 Mar 2007 - 1:54

Pour ma fille, le gynécologue obstétricien est arrivé, pressé, a coupé et est reparti aussi sec. Il est revenu après la délivrance pour recoudre mais est vite reparti parce que je n'étais pas assez patiente; en laissant le travail à un autre. Il fallait bien justifier sa présence Rolling Eyes et puis comme ça il a pu être à l'heure pour déjeuner avec sa femme.
N'empêche que c'était inutile No Et surtout leur fichue piqûre d'anesthésie locale n'agit pas immédiatement (le serrage des noeuds c'est vraiment douloureux)...et puis après bah quelques semaines sur bouée/coussins...et quelques années où cette %**##§~#§ de cicatrice était/est douloureuse de temps à autre.
C'est cette épisio inutile et ressentie comme une mutilation qui m'a amener en douceur vers l'AAD, enfin pour l'instant de loin.

Pour mon fils je suis arrivée en salle d'accouchement à dilatation complète, c'est un des très rares trucs que j'ai réussi à dire (trop mal aux reins) : "surtout pas d'épisio, quoiqu'il arrive, pas d'épisio". J'ai eu 3 points dit de confort pour mini déchirure que j'ai fini par enlever moi-même parce que les fils ça pique.
Revenir en haut Aller en bas
oumsousou
mini bavard
mini bavard


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Ven 23 Mar 2007 - 0:34

j'ai eu une déchirure du second degré, c'est grand ou petit d'après vous ?
j'ai voté "petite", pour moi une grande déchirure c'est du 3e ou 4e degré.

pas d'épisio : Razz (merci la super gygy, elle m'a meme demandé : tu est sûre que tu veux la péri ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bea
accro
accro
avatar

Nombre de messages : 2062
Age : 58
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Ven 23 Mar 2007 - 0:54

as tu senti
as tu souffert
et les suites?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
annem
grand bavard
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 1480
Localisation : aunay sous auneau (28)
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Ven 23 Mar 2007 - 14:20

je ne me souviens pas du scouitch mais par contre je me souviens très bien de la douleur qui m'a traversé à ce moment-là. j'ai tout de suite compris ce que c'était. j'étais sous péri et je ne sentais pas grand chose mais ça je l'ai senti à tel point que je n'ai pas pu m'empêcher de crier "aïe" et de fusiller du regard la sage-femme par ailleurs très sympa !!. je me souviens aussi très bien du jet de sang qui a jailli vers le haut au moins 20 cm au dessus de mon corps allongé, et surtout de la tête de mon homme que j'ai vu pâlir et se demander ce qu'on venait de me faire ! je n'oublierai jamais. j'ai vécu ça comme une mutilation... aucun droit à la parole dessus. même quand on dit qu'on en veut pas, on y a droit. de toutes façons, puisqu'on est sous péri on ne sentira rien, pas vrai ? faux, archi-faux !! on peut avoir la péri et sentir la coupure ! parfois, je me demande quelle différence il y a entre cet acte là fait sans le consentement de la patiente fait soi-disant pour éviter une déchirure et changeant à tout jamais la tonicité du périnée, et d'autres mutilations comme l'excision qui sont certes plus violentes et ont des conséquence plus lourdes, mais qui sont aussi faites sans le consentement des femmes et en dépit de tout respect de leur personne. conséquences plus dramatique oui, mais même mode opératoire. je le rapproche aussi de la circoncision hygièniste, même justification pseudo médicale d'éviter "pire" pour quelque chose qui était peut-être vrai et justifié autrefois (je n'en sais rien, je n'y étais pas) mais pour lequel on peut sérieusement douter que ce le soit encore le cas avec l'hygiène actuelle. ça semblera peut-être un peu excessif à certaines mais pour moi, tout ça fait partie du même genre de mutilations et ne devrait pas avoir lieu, tout simplement. on a tous le droit de posséder son propre corps sans que personne ne vienne y faire un acte forcé et non autorisé par nous. c'est une forme de viol, tout bêtement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bea
accro
accro
avatar

Nombre de messages : 2062
Age : 58
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Ven 23 Mar 2007 - 18:03

Je vais répondre sur ce sujet qui me tient à cœur.
Lorsque je suis entrée pour la première fois en salle de travail j'avais moins de dix huit ans et j'ai vu une femme dont je me souviens encore du visage, blonde, les pattes (on dit cela d'une bête) écartées sous des draps verts. la lumière projetée sur sa vulve rasée. Une sage-femme toute petite dit de façon impolie "posez vos fesses madame, comment voulez que je travaille".
Là je regarde et j'ai vu quelque chose de dégoutant. Je n'ai pas su identifier. La sage-femme arrosait de bétadine et a repris son fil tout en me disant "tu vois il faut mettre un repère pour être sûre d'être bord à bord.
Nausée. Le fil. Gluant. Cette sécheresse de ton.
"tu peux mettre la lumière comme il faut"
J’étais obnubilée par ces fesses ocre, ce fil qui glissait, ces tissus verts, ces compresses qui tombaient avec un bruit mou.
Cette femme semblait souffrir. Elle reculait. Elle se faisait engueuler. La sage-femme, M., continuait son office sans avoir l'air le moins du monde gênée par les contorsions de cette femme qui avait un visage tordu par la souffrance.
Après je ne me souviens plus de rien. je ne comprenais pas la blessure et la couture. J'étais en pré stage. Je me suis dit que ce métier était dégoutant. Le bébé avait l'air d'un beau poupon dans son berceau de cristal et la femme ne le demandait pas.
Le mari était sous le pied à perf, je l'ai regardé, il avait l'air normal.
Puis M. est sortie de salle de naissance et m'a dit "tu vois les femmes il faut être sèches avec elles sinon tu peux pas travailler" (en gros)
je me souviens de l'odeur de cette salle. Celle de la naissance, de la bétadine.
Puis est venu mon tour de la première épisio, sorte de rite initiatique, je leur avait dit "je ne pourrai pas"...et puis je l'ai fait, des centaines de fois jusqu'à mon diplôme.
Je me souviens de bruit, et de la monitrice qui me disait "vas y coupes encore c'est pas assez"
Je suis sortie de l'école et dès mon premier poste à Saint Yrieix la perche en Limousin j'ai pu entièrement apprendre mon métier grâce à des collègues qui avaient du métier et ne comprenaient pas la tendance actuelle à couper à tout va.
Grâce au docteur Barenne, ancien généraliste très respectueux du corps de ses patientes qui m'a incité à apprendre l'art des accouchements.
Et de là j'ai appris à faire de beaux accouchements.
C'est à dire de belles expulsions où on laisse le périnée s'amplier, se détendre, et se rétracter derrière la tête de l'enfant.
Ouf, je pouvais faire LE métier.
Puis est venue la naissance de ma fille, ma première, je n’avais pas 26 ans moins de deux ans après.
Mon travail je l'ai fait tout en suivant une autre maman.
A un moment ma sage-femme, une vieille collègue de 44 ans, je sais ne riez pas, m'a allongée pour m'examiner. Et là!!!
Oh douleur, un mugissement de vache!
Et elle a dû être douce...
Elle m'a allongée en salle de naissance, et là sur le dos j'ai gémi laisse moi marcher, elle m'a dit non tu es à neuf.
Je ne me souviens plus de rien de net. J'avais mes yeux dedans. Je sentais ma fille pousser, tourner, me broyer les reins, puis descendre.
Là j'ai entendu Mme R. qui prenait les ciseaux.
J'ai mis mon pied droit dessus.
Il a fait un petit bruit de métal sur le carrelage.
Et j'ai poussée, cabrée en arrière.
Je me souviens que j'ai cru qu'elle mettait une pince sur mon clitoris.
Et puis ma fille est sortie.
Toute nue avec cordon gluant énorme.
Je me croyais toute déchirée.
Et puis non.
Périnée intact comme on dit.
Et je ne le regrette pas.
Malgré mon périnée de danseuse et d'équitante!
Pas une griffure.
Rien.
Mais cette sensation jamais une femme ne me l'avais décrite.
Pourquoi?
Par contre cette brulure en faisant pipi... oh là ala
Une vieille généraliste m'a conseillé "alpha cutanée" je ne crois pas que cela existe encore.
J'ai utilisé mon bâton de dermophil indien. Et là soulagement.
Depuis je ne crois pas avoir coupé une autre femme, ma fille a 23 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
annem
grand bavard
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 1480
Localisation : aunay sous auneau (28)
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Ven 23 Mar 2007 - 18:33

béa, tu m'as fait pleurer... j'imagine très bien tous les doutes qui ont pu t'assaillir sur ton choix de métier à la rencontre avec cette femme. quand je dis que c'est une forme de mutilation et de viol, ce que tu viens de relater m'y renvoie encore plus. tes mots, ces images obnubilante durant ton propre accouchement, ta manière de te défendre contre le ciseaux, tout le crie. tu as eu une chance folle lors de ton 1e poste, si seulement toutes les sage-femmes diplômées en avait une. parfois je me demande ce qu'il adviendra des accouchements des femmes dans notre pays quand presque tous les "vieux de la vieille" seront à la retraite et que ne restera sur le terrain que les praticien(ne)s formés à la manière actuelle... faudra-t-il donc tout redécouvrir ou aura-t-on assez de jugeotte pour prendre conscience des choses avant qu'il ne soit trop tard et qu'on ne sache plus faire autrement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
grand bavard
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 1017
Localisation : Le Perche ornais
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Ven 23 Mar 2007 - 20:50

Béa a dit :
Citation :
Je me souviens que j'ai cru qu'elle mettait une pince sur mon clitoris.
J'ai eu la même sensation pour la naissance de Noam. L'impression que l'on me prenait le clitoris avec un étau....... affraid Je m'étais même demandé s'ils n'avaient pas utilisé une pince, ou je ne sais quoi pour sortir Noam mais, non, non. C'est quoi alors cette douleur ??? scratch pale

_________________
Manuella,
maman de Noam, tour à tour fermier ou pirate, né le 21 mars 2003, de Yaël, petit ange né et envolé le 10 février 2006, et de Salomé pipelette à bouclettes née le 17 août 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bea
accro
accro
avatar

Nombre de messages : 2062
Age : 58
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Ven 23 Mar 2007 - 23:53

Je me demande si ce n'est pas l'insertion A du puborectal qui est sous pubienne et se dirige vers le rectum en B.
Ce qui fait que d'autre ont mal au rectum donc en B.
L'accouchement est une histoire de l'être.
Pardons de LETTRES
ouarf ouarf jocolor
je suis même pas drôle.
Mais anatomiquement je sais que c'est une douleur sur le trajet de l'insertion.
Ca prouve que nous sommes des femmes sensibles.
lol!
non je suis même pas trop drôle, je pense à Madidine, seule dans les dunes de notre solitude de l'être....
YA KINKIN????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oumsousou
mini bavard
mini bavard


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Sam 24 Mar 2007 - 2:26

bea a dit :
Citation :
YA KINKIN????
oui !

bea a dit :
Citation :
as tu senti
as tu souffert
et les suites?

j'ai rien senti, pas souffert, par contre pendant quelques jours il y a un fil/point? qui me piquait parfois quand je m'asseyais.
mais rien de terrible.
par contre la forme de la cicatrice m'a parue bizarre..
bref j'ai pas un périnée de jeune fille lol!

le seul truc que je me demande, c'est : est-ce que je vais déchirer au meme endroit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bea
accro
accro
avatar

Nombre de messages : 2062
Age : 58
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Sam 24 Mar 2007 - 2:29

Coucou!
il faut masser les parties raidies c'est comme une déchirure du tendon d'achille il faut étirer les fibres pour étirer.
Voili, voilou.
Comme j'ai vu kinkin, je vias pouvoir aller reposer en paix! Bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gladys
bavard
bavard
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 42
Localisation : Pierres dans le 28
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Lun 2 Avr 2007 - 15:05

Episio pour moi car forceps. Ben vi.......péri trop dosée, donc je ne sentais aucune contraction, la puér qui appuyait comme une malade sur mon ventre pour aider. Et la sage femme qui a cru que Maelle était mal positionnée. Elle a appelé le gygy de garde qui m'a dit "On va vous aider Madame.....".
J'ai senti qu'on me mettait un liquide (Bétadine?), j'ai vi les grandes palettes (forceps) et puis Maelle qui est arrivée, plein de sang........

Je croyais que c'était "normal" tout ça. Depuis, je sais que je ne veux plus de ça pour un bébé futur.......Plus jamais ça.........

J'ai eu 4 points, ça m'a tiraillé au moins 1 mois. Mais surtout j'ai refusé toute relation avec mon chéri pendant au moins 6 mois parce que j'avais peur...peur de quoi????? Que ça s'ouvre? Peur de ne rien sentir? Peur de ne plus être comme avant???

Ma sage femme a massé longtemps cette cicatrice qui est devenue souple en quleques séances. Mais le traumatisme reste présent.........

Plus jamais ça.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bea
accro
accro
avatar

Nombre de messages : 2062
Age : 58
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Lun 2 Avr 2007 - 15:13

Je sais dans ma chair des autres tout ça, c'est pour tout cela que je ne peux plus assister à tout cela. Peux être qu'il faudra que tu aprennes pour une fois future le placement de ton corps, par le chant ou la danse.
Que tu trouves ton centre de gravité par la vois ou le mouvement
En fait il est au lieu et place du col de l'utérus
Les mobilités des articulations du bassin et le jeu du diaphragmme pelvien avec le diaphragme respiratoire comme les mains du boulanger sur le contenu péritonéal et l'utérus sous péritonéal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demeter
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 40
Localisation : pas loin de Chartres
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: épisotomie en structure   Ven 13 Avr 2007 - 13:58

bea... que ca fait du bien de lire ton témoignage, d'avoir ces deux cotés de l'épisio...

moi j'ai eu beaucoup de chance aucune épisio ou déchirure ni pour Charles ni pour Antoine... juste quelques éraillures pour mon ainé...
mais que de peur avant les naissances...

ca remonte loin ma mère m'avait dit ado : "tu sais j'ai fait 3 fausses couches avant de t'avoir (je suis l'ainée de 3 enfants) et pour chacun de mes 3 accouchements j'ai eu une belle épisio..."

pour ma premiere grossesse et jusqu'à mon mariage (enceinte de 5 mois et demi, age de grossesse a laquelle ma mere a fait sa premiere FC) je paniquais à l'idée que mon bb ne s'accroche pas...

et puis il a fallu choisir la mater... dur dur...
c'est au cours des cours de prépa à l'accouchemnt que les SF monitrices comme ils les appellent là bas m'ont un peu rassuré... ici pas d'épisio systématique et si on decide de ne pas avoir la péri, on saura probablement mieux pousser donc moins de risque de se faire couper
heureusement mon gynéco (choisi au piff sur la liste de la mater) a été tres gentil là dessus et je lui ai beaucoup parlé au cours des consult du fait que je voulait éviter ca, que ma mere en avait eu trois... et là phrase magique "votre mere c'est pas vous"

quand il est arrivé en salle de naissance pour Charles et qu'il m'a fait la piqure d'anesthesie locale j'ai été horrifiée "ca y est je vais y avoir le droit"... mais il m'a dit mieux vaut faire l'anesthesie et ne pas couper plutot que de pas anesthesier et de devoir couper qd meme...
Veronique ma monitrice a bien préparé mon périnée et ouf ras

quel soulagement qd mon gyné m'a annoncé "périné intact"...

PS : le coup de la pince dans le clito c'est pas la sonde pour vider la vessie juste avant la poussée... moi j'ai eu ca Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: épisotomie en structure   

Revenir en haut Aller en bas
 
épisotomie en structure
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» GROSSE STRUCTURE EXTÉRIEUR LITTLE TIKE A VENDRE !
» berceau / nacelle de voiture et sa structure de poussette
» Note de calcul structure MCR UL
» Le MoDem se structure petit à petit
» Raz de marée à l'ONE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mieux Naître :: Accouchements :: Accouchement en structure-
Sauter vers: