à l'écoute de la maternité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 oui ou non que faire ??

Aller en bas 
AuteurMessage
marion
petit nouveau
petit nouveau


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: oui ou non que faire ??   Jeu 28 Juin 2007 - 19:17

Surprised coucou

alors je suis tombée ds le piege des pediatres a faire tous les vaccins : dtpolio, meningite, ror, bcg et il me parle meme de l'hepatite b mais la c NON

pr bb3 j'aimerai eviter tous ca ? est ce possible et est ce que je prend un rique pr mon enfant en ne le vaccinant pas ???

au passage est-on obliger d'emmener bb chez le pediatre ts les mois ?? si non quelles visites sont obligatoires ??

bizzz Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexandra44
graine de bavard
graine de bavard


Nombre de messages : 29
Age : 35
Localisation : nantes
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: oui ou non que faire ??   Jeu 28 Juin 2007 - 19:38

coucou marion,
alors pour les renseignements concernant les vaccins je crois que tu trouveras ton bonheur en allant voir les posts a ce sujet dans ce forum, tu les trouveras facilement en tapant vaccins dans rechercher. (désolée mais je sais pas comment mettre le lien,desfois ça marche pas , donc je prends pas le risque!)

moi perso mon fils a 9 mois et j'ai fais aucun vaccin , ils m'ont envoyé une lettre vers ses 3 mois pour me dire de le vacciner mais bon j'ai pas repondu , et rien depuis, sinon mon medecin , je lui ai dit que je voulais pas le vacciner et elle a pas le droit de m'obliger de toute façon. de plus quand tu allaites tu peux leur dire que ça le protege ça lui donne des anticorps...ceux qui peuvent t'obliger c'est quand tu vas devoir le mettre dans une collectivité.mais apparemment ya moyen de trouver des medecins homeopathes qui te font un papier comme quoi ton enfant ne peut pas etre vacciné...à vérifier.

tu es obligée de faire les visites qui te sont imposées par la CAF pour toucher la paje.y en a une au debut je crois et une a 9 mois et apres 1 ou 2 encore...

voila bye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oum_muhammad
membre
membre
oum_muhammad

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: oui ou non que faire ??   Jeu 28 Juin 2007 - 19:50

alors laje suis énérve moi il en a déja fé 2 et si j'aurais pu ne pas les faire grrrr je crois que c fini le suivi a la pmi sont trop relou je vai prendre un medecin et voila jlui dirait que jveux pas ca serat plus simple que de dire cela à la pmi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilie
bavard
bavard
lilie

Nombre de messages : 143
Age : 39
Localisation : Antananarivo et bientôt Bordeaux/Arcachon
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: oui ou non que faire ??   Ven 29 Juin 2007 - 13:14

tu prends surtout des risques en vaccinant ton enfant
et plus encore si tu allaites
l'allaitement devrait d'ailleurs être reconnu comme une contre-indication à la vaccination, tout comme l'eczéma

"la présence d'anticorps maternels dans l'organisme du nourrisson interfère avec les vaccinations. Il se combinent aux antigènes vaccinaux et les empêchent de se fixer aux lymphocytes B du nourrisson pour les initier à produire des anticorps" (Georget, 2005, p. 60)

Georget M. (2005). Vaccins: les vérités indésirables. Editions Dangles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: oui ou non que faire ??   Ven 29 Juin 2007 - 13:36

Je serais très intéressée de connaître les études auxquelles se réfère l'auteur, si elles sont notées dans son livre évidemment.

Non pas que je conteste ses propos, mais qu'il est plus simple de discuter avec son médecin avec des études sérieuses à l'appui Wink
Revenir en haut Aller en bas
Demeter
membre
membre
Demeter

Nombre de messages : 378
Age : 40
Localisation : pas loin de Chartres
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: oui ou non que faire ??   Ven 29 Juin 2007 - 14:11

alors les miens ont tous leur vaccins... il y a a juste mon gd qui n'a pas encore fait son rappel de ROR mais j'ai l'ordo...

le seul vaccin que nous ayons refusé c'est l'hepatite et la meningite... pour le reste on a tout fait aux différentes visites de la pmi...

pour le pédiatre-médecin t'es pas obligé de le voir tout le temps : juste à 8jour, 9 mois et 24 mois sinon tu perds tes prestations de la caf

moi j'aimais beaucoup aller à la pmi toutes les semaines les 2-3 premiers mois (pesée et mensurations et conseil de puer) surtout pour antoine qui était un petit bebe né à tout juste 38sa...
je faisais aussi les visites tout les mois jusqu'à 9 mois, pour celle à 12 mois, 15, 18 et 24 mois..

enfin il y a un truc à savoir le bcg est obligatoire pour la collectivité (creche ou ecole) et je connais beaucoup de bb qui ont eu leur bcg tard (apres 18 mois au lieu de vers 2-3 mois) et qui ont eu des pb d'infection (bcégite ca s'appelle) avec une grosse cicatrice apres... alors que tous les bb vaccinées tot n'avait rien eu Surprised...

apres chacun fait comme il veut... certains docs disent que le bcg est dépassé... mais bon tant qu'il est obligatoire je le ferai à mes cheris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cécile
grand bavard
grand bavard
Cécile

Nombre de messages : 1256
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: oui ou non que faire ??   Ven 29 Juin 2007 - 14:26

ben en fait on sait pas si le bcg ça sert vraiment, parce que ce qui a fait reculer la tuberculose, ce n'est pas le bcg mais l'hygiène de vie qui a radicalement changé: propreté, aération, lumière, bref tout ce qui faisait défaut aux grandes cités industrielles.. bon, l'allaitement est une contre indication à la vaccination, c'est mon pédiatre qui me l'a dit!!!! donc tant que j'allaite, pas de vaccins, et comme j'allaite toujours.....!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madidine
membre
membre
madidine

Nombre de messages : 431
Age : 38
Localisation : Mantes la Ville (78)
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: oui ou non que faire ??   Ven 29 Juin 2007 - 15:12

J'utilise moi aussi l'argument allaitement/non vaccination, mais... je ne suis personnellement plus en règle dans mes vaccins (plus de 10 ans de retard, mais entre les grossesses, les allaitements longs et mon séjour aux Pays-Bas où ils ne pratiquent des rappels quand cas de besoin, pas eu moyen!)...
Qu'est-ce qui se passe dans ce cas là, pas d'interférences???
Et à ce propos, j'ai toujours entendu dire que cet effets de protection n'était valables que les 6 premiers mois, à faire avec une histoire de maturité de l'intestin du bébé qui ne laisse plus tout passer....????
Quid?!

_________________
Amandine, heureuse Maman de
Gaston, 9 ans,
Louis, 7 ans 1/2,
César, 6 ans, aad aux Pays-Bas,
Arsène, 3 ans, aad avec Béatrice
Lazare, né le 08/07/09, aad avec Béatrice


Je vous conseille www.lilinappy.com et maman relais de www.couche-nature.fr pour le 78
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: oui ou non que faire ??   Ven 29 Juin 2007 - 16:00

Pour le bcg on peut aussi s'en passer, beaucoup de médecin ne le font plus Wink Et la tuberculose qui pose problème à l'heure actuelle est différente de celle contre laquelle on peut être vacciné, c'est une tuberculose qui a un peu changé et qui vient d'Europe de l'Est.

N'empêche que j'aimerais bien trouver des références quant aux études allaitement et non vaccination!!

Pour les 6 mois de protection il me semble que cela concerne les anticorps transmis durant la grossesse (qui persisteraient d'ailleurs plus longtemps que 6 mois, mais il faut que la mère ait eu les maladies qui correspondent aux anticorps afin que la transmission soit bonne, les anticorps acquis par vaccination sont nettement moins bien transmis au bébé, enfin) je ne sais plus trop mais la protection qu'offre l'allaitement dure le temps de l'allaitement.

Ah vi! on peut aussi se faire vacciner en allaitant, ce n'est pas incompatible du tout, heureusement aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
lilie
bavard
bavard
lilie

Nombre de messages : 143
Age : 39
Localisation : Antananarivo et bientôt Bordeaux/Arcachon
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: oui ou non que faire ??   Ven 29 Juin 2007 - 21:03

le livre de georget est très bien documenté
la réf qui t'intéresse aiyana est:
Siegrist C.A (1998). "Influence des anticorps maternels sur les réponses vaccinales des nourrissons", le quotidien des médecins n°6300, 11 juin 1998
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
grand bavard
grand bavard
Manu

Nombre de messages : 1017
Localisation : Le Perche ornais
Date d'inscription : 01/05/2006

MessageSujet: Re: oui ou non que faire ??   Sam 30 Juin 2007 - 0:22

bah moi........ça me questionne toujours..... scratch Je verrai pour le loulou à venir. Je ne sais pas . Je me demande si tout est tout noir ou tout blanc et surtout où se situer.....


That is the question !

_________________
Manuella,
maman de Noam, tour à tour fermier ou pirate, né le 21 mars 2003, de Yaël, petit ange né et envolé le 10 février 2006, et de Salomé pipelette à bouclettes née le 17 août 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oum_muhammad
membre
membre
oum_muhammad

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: oui ou non que faire ??   Sam 30 Juin 2007 - 0:49

ba moi jsuis deg, si jamais lu ce post avant ca aurait été trop cool, deja qu'a la maternité il avé 1jour on lui injecte le vaccin contre le tétanos le pauvre et la deux autres vaccin a la pmiiiiiiiiiii

FINIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!! et comme il n'ira ni à la creche et lécole surement a la maison donc ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anna
bavard
bavard
anna

Nombre de messages : 183
Age : 39
Localisation : 78
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: oui ou non que faire ??   Mer 4 Juil 2007 - 21:51

ma grande est vaccinée contre toute sorte de choses. Elle a de l'eczema qu'on a du mal a faire partir.
La petite n'a eu aucune vaccination, et n'a quasiment jamais été malade. Pour la mettre à la garderie mon medecin homeopathe l'avait fait un papier comme quoi étant allaitée, elle n'en avait pas besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bea
accro
accro
bea

Nombre de messages : 2062
Age : 58
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: oui ou non que faire ??   Jeu 5 Juil 2007 - 1:50

QUELQUES DEFI NITIONS
Un anticorps est une protéine complexe utilisée par le système immunitaire pour détecter et neutraliser les agents pathogènes comme les bactéries et les virus. Les anticorps sont sécrétés par des cellules dérivées des lymphocytes B, les plasmocytes, et reconnaissent des antigènes de manière spécifique. NB: Les anticorps constituent l'immunoglobuline principale du sang, aussi on utilise parfois le terme immunoglobuline à la place du mot anticorps, mais cet emploi est abusif.
Source wilkipédia

À la naissance, le nouveau-né possède certaines des immunoglobulines de sa mère, qui ont traversé le placenta pendant la grossesse et persistent quelques mois. Ensuite, il crée lui-même son immunité au contact des antigènes.Source médisite


Le lait maternel possède un facteur immunitaire reconnu. Ce système de protection est dû aux éléments qu’il contient. D’abord des protéines : l’une d’entre elles, la lactotransferrine, fixe le fer sur des sites spécifiques ce qui empêche la croissance et la multiplication des bactéries ; des composants cellulaires ensuite : les macrophages et les lymphocytes, également doués de propriétés anti-infectieuses ; des immunoglobulines (ou anticorps) enfin : leur concentration atteint le premier jour des chiffres élevés (50 mg/ml) puis diminue rapidement les jours suivants pour se stabiliser à environ 0,3 mg/ml après deux ou trois semaines. L’augmentation de la sécrétion lactée compense en partie cette diminution, si bien que la quantité d’anticorps reste élevée et constante tout au long de l’allaitement.
Le lait des premiers jours joue dans la protection immunitaire un rôle essentiel. En effet, c’est un véritable concentré d’anticorps qui tapissent en quelques jours toutes les muqueuses de la bouche et du tube digestif. Le lait des jours suivants a tout autant d’importance. En effet, le sucre qu’il contient, le gynolactose, est essentiel dans le développement de la flore microbienne de fermentation qui s’oppose à la prolifération de la flore en putréfaction due à la digestion. On en comprend toute l’importance.
Le lait maternel a une vertu qu’aucun autre lait ne pourra jamais avoir, son facteur immunitaire. Un véritable bouclier contre les microbes. En effet, ce système de protection s’appuie sur des cellules spécifiques qui fonctionnent avec certaines protéines. Leur coordination est si bien faite qu’elle peut augmenter le taux des anticorps (les soldats de l’organisme) pour lutter contre l’apparition des maladies contagieuses. Certains chercheurs affirment même que ce taux est prémonitoire et qu’il augmente avant le déclenchement de la maladie.
Le professeur écossais Peter Howie a particulièrement étudié le rôle de l’allaitement maternel dans la prévention des infections. Ses conclusions sont claires : le lait de la mère est un excellent protecteur contre les infections gastro-intestinales au cours de la première année, si les bébés sont nourris au moins treize semaines. S’ils ne bénéficient pas de cette durée, ils ne sont protégés qu’au cours de la période d’allaitement.
En revanche, le lait maternel semble beaucoup moins efficace contre les infections respiratoires qui ne seraient qu’en légère diminution chez les enfants nourris au sein.

Source médisite


Un vaccin est une préparation faite à partir de microbes, que l'on introduit dans l'organisme. Ce geste a pour but d'entraîner la constitution d'anticorps (protéine participant à la défense active de l'organisme) que l'on appelle immunité humorale. Le processus a également pour résultat la fabrication par l'organiste de cellules tueuses ayant la capacité d'agir contre les microbes que l'on désire combattre avec ce vaccin, il s'agit de l'immunité cellulaire.
Généralités
Autrement dit un vaccin se caractérise par un germe (microbe) ayant perdu sa virulence (capacité à entraîner une maladie) mais qui a gardé un pouvoir protecteur après avoir perdu son pouvoir pathogène.
Historique
C'est, E. Jenner qui le premier en 1796 a découvert la vaccination antivariolique. Depuis cette date le terme vaccination fait référence. Ce chercheur a découvert que l'infection par la vaccine c'est-à-dire la variole de la vache qui est bénigne chez l'homme, protégeait contre la variole les individus en contact avec la vache contaminée. Depuis cette époque un grand nombre de vaccins vivants, tués ou antigéniques ont été mis au point. Pasteur, par la suite, réalisera le vaccin contre la rage.
Classification
Il faut différencier plusieurs types de vaccins :
• Les vaccins qui sont tués ou inactivés, élaborés à partir de microbes incapables de déclencher une pathologie mais conservant une certaine capacité. En effet ces vaccins sont capables d'induire une réaction immunitaire sévère c'est la raison pour laquelle ils entrent dans la catégorie des vaccins tués ou inactivés. Il s' agit de ceux permettant de lutter contre la poliomyélite, la coqueluche, la grippe et la rage.
• Les vaccins vivants sont constitués de microbes dont la virulence a été diminuée mais qui restent en vie. Il s' agit des vaccins contre la rougeole, les oreillons, la rubéole, la tuberculose, la poliomyélite orale et la fièvre jaune. Ce type de vaccin est contre-indiqué chez les individus présentant une dysrégulations immunitaire à type de déficit (absence de défense).
• Les vaccins qui sont préparés à partir d'extrait de microbes purifiés sont des vaccins constitués de substance provenant de ces germes et qui déclenchent une réaction immunitaire. Il s' agit des vaccins antiméningococcique, antipneumococcique, antityphoïdique, antihémophilus, antihépatite A et anti hépatite B.
• Les vaccins immunisants sont utilisés contre la toxine du microbe. Il s' agit des vaccins antidiphtérique et du vaccin antitétanique. De façon générale les vaccins qui sont préparés à l'aide de culture de microbes, élaborés sur des œufs sont contre-indiqués chez les sujets allergiques aux protéines de l'œuf et principalement l'albumine.

Le calendrier de vaccination doit être régulièrement mis à jour.
Les vaccinations possibles ou non possibles chez la femme enceinte sont :

Pour le BCG, le choléra, l'hépatiteA, l'encéphalite japonaise, la rougeole, les oreillons, la rubéole, la diphtérie, typhoïde, la variole, la varicelle la vaccination doit pas être effectuée durant la grossesse.
Pour le BCG, la forme inactivée peut éventuellement être administrée selon (polémique). Pour le choléra l'innocuité n'est pas déterminée avec précision. Il en est de même pour l'hépatite A. Pour l'hépatite B, la vaccination peut éventuellement être faite quand il existe un risque infectieux. Pour la rubéole la vaccination se fait après l'accouchement et une contraception est conseillée. En ce qui concerne la diphtérie la vaccination entraîne des réactions fébriles importantes. Pour la typhoïde l'innocuité n'est pas déterminée.

En ce qui concerne les maladies infectieuses suivantes et les microbes en cause : l'hépatite B, la grippe influenza, le méningocoque, la poliomyélite inactivée, la rage, le tétanos, et la fièvre jaune, les vaccins peuvent être administrés durant la grossesse avec quelques réserves néanmoins. En ce qui concerne hépatite B, l'administration doit se faire quand il existe un risque infectieux. Il en est de même pour le méningocoque. En ce qui concerne la poliomyélite inactivée la vaccination doit se faire s'il existe une indication. Il en est de même pour la rage. Pour le tétanos, la vaccination est possible en cas d'indication uniquement. Pour la fièvre jaune la vaccination doit être contre-indiquée sauf en cas de risque élevé.
Physiologie
L'introduction du vaccin va entraîner une réponse immunitaire faisant intervenir schématiquement deux types de cellules sanguines :
• Les macrophages
• Les lymphocytes Les microbes qui ont été introduits dans l'organisme et qui sont rendus inoffensif doivent, pour que le système immunitaire les reconnaisse, développer plusieurs processus immunitaires dont le premier sera la neutralisation du microbe en question. Ce mécanisme protège l'organisme contre une éventuelle infection susceptible survenir ultérieurement.De façon générale quand un germe pénètre normalement dans un organisme celui-ci occasionne deux phénomènes :Quasi immédiatement une infection apparaît s'accompagnant de symptômes caractéristiques de cette affection et plus spécifiquement de l'agent causal. Indépendamment de celui-ci, il s' agit de : l'hyperthermie autrement dit la fièvreLe second phénomène se résume par la mise en place d'une protection contre une éventuelle récidive de l'infection par ce germe pathogène (entraînant une maladie). Ce phénomène est le résultat de l'activation par l'organisme du système immunitaire et plus précisément de la création d'anticorps ou de lymphocytes spécialisés (variété de globules blancs). Ces deux éléments qui appartiennent au système immunitaire normal sont capables de neutraliser le germe en question si celui-ci récidive c'est-à-dire s'il pénètre de nouveau dans l'organisme qui vient d'élaborer un système de défense plus ou moins efficace. Pour se protéger l'organisme doit néanmoins attendre environ une semaine à partir de la réintroduction du germe en cause. En effet lors de la première la pénétration du germe dans l'organisme, le système immunitaire, pour être efficace, doit synthétiser des anticorps ou générer des cellules de défense en quantité suffisante. Par la suite le système immunitaire garde le souvenir de la première pénétration du microbe à l'origine de l'infection et te mémoire est inscrite à tout jamais dans les lymphocytes et plus précisément dans une variété de lymphocytes appelés les lymphocytes mémoires. C'est ce type de cellules qui va réagir le premier, immédiatement lors d'un nouvel pénétration d'un germe. Leur action consiste à neutraliser ces germes et ceci explique pourquoi une personne est rarement atteinte 2 is par certains virus comme ceux de la rubéole ou de la rougeole.
Bibliographie
Comment mieux informer les femmes enceintes. Hautes autorités de santé (2005).
En conclusion, pour ma part je pense que vacciner peux être un geste utile en cas d’épidémie si l’enfant a plus de trois mois et ne tête plus sa mère. Sinon il est superfétatoire, voire toxique du fait de l’agression humorale et des composants additifs contenus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: oui ou non que faire ??   

Revenir en haut Aller en bas
 
oui ou non que faire ??
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire disparaître les pores voyants...
» Que faire avec des coings ?
» Comment faire une croix pour indiquer le décès
» Voilà un gars dont ses descendants vont rigoler pour faire sa fiche généalogique
» Que faire de ma lavande?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mieux Naître :: Bébé :: La santé de bébé-
Sauter vers: